FAQ, les réponses à toutes vos questions

ALERTE ANONYME
Une alerte anonyme comprend uniquement le type d'alerte (Fraude, Vol, Harcèlement...), le message et le choix du destinataire. Un code de suivi confidentiel permet de suivre le traitement de l'alerte et les échanges avec le destinataire de l'alerte (référent...). Aucune donnée nominative n'est demandée.
ALERTE CONFIDENTIELLE
Dans l'alerte confidentielle, l'emetteur de l'alerte donne son nom, prénom, tel, type d'alerte, le message, le ou les destinataire(s) (qui peuvent être sélectionnés dans une liste préétablie).
Votre entreprise doit avoir communiqué sur son adhésion à Wispeek, auquel cas vous devez avoir reçu son code. Sinon rapprochez-vous de votre direction. Si votre entreprise n'est pas adhérente, vous pouvez toujours faire une demande d'adhésion et nous vous tiendrons informé de l'évolution de votre demande.
Lorsque vous emettez une alerte, il se peut que le destinataire de l’alerte ait besoin d’informations complémentaires pour effectuer une investigation. La fonction d’échange permet un dialogue sécurisé et confidentiel / anonyme suivant le type d’alerte que vous avez choisi d’émettre.
Votre adresse IP n'est pas sauvegardée, ni dans nos bases, ni dans les logs de nos serveurs. Les derniers chiffres de votre adresse sont remplacés par 0 ou remplacée par 127.0.0.1 qui est l'adresse locale de nos serveurs.
Le mot de passe n'est connu que par vous et il nous est impossible de le retrouver si vous l'avez perdu. Si tel est le cas, vous devrez refaire une alerte avec un nouveau mot de passe. Précisez cependant dans le message que vous avez fait une alerte et que vous avez perdu le code.
Lorsqu'un nouvel élément concerne votre alerte, vous êtes notifié(e)

Comment faire pour envoyer un message en s'assurant que seul le destinataire puisse le lire et que le destinataire soit sûr de l'expéditeur ? Il suffit de mettre le message dans une boîte et de la fermer avec un cadenas fourni par le destinataire. Une fois le cadenas fermé, seul le destinataire pourra ouvrir la boîte puisqu'il est le seul à avoir la clé. Lorsque la boîte est reçue par le destinaire, il l'ouvre avec sa clé et trouve donc le message. Le fait d'utiliser deux éléments pour chiffrer et déchiffrer un message s'appelle le chiffrement asymétrique.

La clé publique permet de mettre en place un cadenas sur le message qui en empêche l'accès à toute personne non détenteur de la clé.

La clé privée est la clé qui ouvre le cadenas.

Wispeek utilise ce système entre autres pour être sûr que votre alerte ne soit visible que par le destinataire.